Announcement

Collapse
No announcement yet.

..Nature!

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • ..Nature!

    Un lion dans la brousse dans le Addo en Afrique du Sud, REUTERS / Alex Grimm Nature: les lions d'Afrique de l'Ouest menacés de disparition

    Ils sont redoutés autant qu'ils fascinent. Mais la vérité est que, si rien n'est fait, il n'y aura bientôt plus de lions en Afrique de l'Ouest.

    La situation des lions de l’ouest du continent est très préoccupante. C'est le constat établi par Panthera, une organisation à but non lucratif, qui a mené une enquête sur la survie de cette espèce. D’après la BBC cette étude chiffre à seulement 400 le nombre de lions qu’il reste dans cette région. D’après l’organisation Panthera, les lions sont en passe de disparaître. Sur les 400 observés par l’organisation, seuls 250 sont en âge de procréer et s’ils ne le font pas, cette espèce pourrait bien ne plus exister. Alors qu’en 2005 ils étaient censés vivre dans 21 zones protégées, en 2014 seuls quatre d’entre elles subsistent. La plupart de ces endroits ont été réquisitionnés pour des usages agricoles, révèle l’étude publiée dans la revue scientifique Plos One.
    «Nos résultats ont été choquants; quelques-uns des domaines que nous avons inspectés étaient fondamentalement des parcs sur le papier, ne comportant ni les budgets de gestion, ni le personnel de patrouille et avaient perdu tous leurs lions et d'autres grands mammifères emblématiques», a déclaré M. Henschel Sivaramakrishnan co-auteur de ce rapport.
    Réalisée dans 17 pays, du Sénégal au Nigeria, pendant plus de six ans, cette étude révèle à quel point la survie de ces lions est importante. Les chercheurs ont découvert que les lions d'Afrique de l'Ouest ne vivent maintenant que dans cinq pays: au Sénégal, au Nigeria, au Bénin, au Nigeret au Burkina Faso. Aujourd'hui, ces animaux sont en grande partie limités aux zones protégées, car ils sont souvent la cible de braconniers ou encore de chasseurs qui alimentent les marchés de viande de brousse. Cette dernière menace est de loin la plus grande préoccupation des chercheurs et des organisations qui tentent de lutter contre ce phénomène. Les lions d'Afrique de l'Ouest sont génétiquement distincts des autres lions d’Afrique. Leurs séquences génétiques uniques ne se trouvent nulle part ailleurs, y compris dans ceux des zoos ou ceux qui vivent en captivité. S’ils sont amenés à disparaître c’est toute une espèce unique et localement adaptée qui sera perdue

  • #2
    Afrique: le WWF appelle

    Le fonds mondial pour la nature (WWF) a appelé mercredi à Paris, à la veille du Sommet de l'Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, à agir urgemment contre "le braconnage industriel" des éléphants, déplorant que l'accord conclu mardi au Botswana engage peu de pays. "Nous ne sommes pas en train de parler de braconnage artisanal mais d'observer l'extermination des plus grands mammifères terrestres de la planète", a affirmé lors d'une conférence de presse Stéphane Ringuet, expert en Afrique centrale du programme Traffic (partenariat entre WWF et Union international pour la conservation de la nature, UICN). "Il est urgent de passer aux actes, et à partir du plus haut niveau des Etats", a ajouté le scientifique en rappelant les chiffres "alarmants": il reste aujourd'hui 500.000 éléphants sur le continent africain, et entre 22 et 25.000 sont tués chaque année, soit plus de 60 par jour. Face à une situation qui s'aggrave, un accord a été annoncé mardi par l'UICN, co-organisateur avec le Botswana d'une réunion à Gaborone de trente pays impliqués dans le commerce de l'ivoire (pays producteurs, de transit et consommateurs). Or, "cet accord n'est pas un grand succès, il n'a été signé que par cinq pays: l'Allemagne, les USA, le Royaume-Uni, le Botswana et la Zambie", a estimé Philippe Germa, directeur de WWF France. Le responsable français a regretté que le sujet de braconnage ne soit pas "à l'ordre du jour du Sommet de l'Elysée" qui va réunir une vingtaine de pays africains à Paris vendredi et samedi, "car le braconnage des grandes espèces contribue à menacer la sécurité en Afrique", des bandes criminelles étant désormais au coeur d'une bonne partie du trafic. Il fera l'objet d'une table ronde jeudi avec des responsables africains et le ministère de l'Ecologie. "Nous demandons aux Etats africains d'adopter dans les plus brefs délais des mesures pour renforcer leur lutte contre le braconnage des éléphants, dans l'esprit de la déclaration de Marrakech, élaborée en mai 2013 par la Banque africaine de développement et le Gabon", a souhaité Laurent Somé, directeur du WWF en Afrique. Parmi les mesures réclamées figurent notamment l'application des législations existantes, punir d'au moins quatre ans d'emprisonnement le trafic illicite d'espèces sauvages, renforcer les contrôles commerciaux, établir des coopérations bilatérales, régionales et internationales et lancer des campagnes de sensibilisation dans les pays consommateurs (principalement Chine et Thaïlande).

    Comment


    • #3

      Le braconnage en passe de tuer plus de rhinocéros qu'il n'en naît

      Le nombre de rhinocéros tués par des braconniers pour récupérer leur corne est en passe de dépasser le nombre des naissances de ces mammifères menacés, a mis en garde vendredi l'International Rhino Foundation dans un rapport. "Cette situation n'est simplement pas tenable et représente une sérieuse menace aux gains enregistrés ces dernières décennies en matière de conservation des espèces", insiste Susie Ellis, directrice de l'IRF, une ONG basée aux Etats-Unis. "Si on ne prend pas au sérieux cette crise du braconnage et si on ne prend pas des mesures urgentes, on risque de perdre de façon permanente des populations de rhinocéros qui permettent d'assurer la survie de l'espèce à long terme", prévient-elle. Réunis vendredi à Tampa en Floride, le conseil d'administration de l'IRF et des experts internationaux, ont publié un rapport contenant de nouvelles estimations sur le braconnage des rhinocéros et suggérant des actions à mettre en oeuvre pour assurer une conservation durable de ces animaux. En réponse à une forte reprise du braconnage des rhinocéros en Afrique depuis 2008, l'IRF relance une campagne baptisée "Operation Stop Poaching Now" ("Arrêter le braconnage maintenant") qui prévoit la formation et la fourniture d'équipements à des unités anti-braconnage au Zimbabwe et en Afrique du Sud ainsi que la diffusion d'informations pour éduquer le public sur la menace grandissante pesant sur ces animaux. Depuis le début de 2013, 827 rhinocéros blancs et noirs ont été abattus par des braconniers en Afrique du sud; en septembre ce nombre dépassait déjà le record annuel de 668 établi en 2012 dans ce pays. En comparaison, seulement 13 rhinocéros avaient été victimes du braconnage en Afrique du Sud en 2007. Les rhinocéros africains sont chassés surtout pour leur corne, dont la demande est très forte dans la médecine traditionnelle asiatique, sans aucune preuve scientifique de leur efficacité. Par ailleurs, deux des cinq espèces dans le monde, le rhinocéros de Java et de Sumatra, sont proches de l'extinction. En septembre, les autorités américaines avaient décidé de classer les rhinocéros blancs comme espèce "menacée" en raison d'une augmentation de leur braconnage en Afrique où leur population est estimé à plus de 20.000. Ce rhinocéros que l'on trouve surtout en Afrique du Sud était le seul des cinq espèces de ce mammifère à ne pas être classé comme en danger dans la loi américaine. Il ne peut de ce fait plus faire l'objet de commerce aux Etats-Unis. Les Etats-Unis sont un lieu de transit et une destination commerciale clé pour des produits illégaux issus de la corne de rhinocéros et jouent de ce fait un rôle important pour lutter contre ce trafic.


      Comment


      • #4
        If You Have A Heart Please Don’t Ignore This Post – We Need To Let The Whole World Know What’s Happening


        A primate genocide and ecological catastrophe on an industrial scale is occurring in some of the most valuable, sensitive and diverse ecological habitats on Earth – all thanks to a cheap cooking oil we find in our supermarket products everyday.
        Palm oil is a cheap and common ingredient in many foods and household products, but as with everything apparently ‘cheap’ – it comes at a terrible cost. Vast swathes of pristine rainforest are razed to the ground every minute to clear the way for palm oil plantations in countries such a Borneo, Sumatra, Indonesia and Malaysia. The scale and speed of this deforesting operation is staggering.
        It tragically appears those people who are managing the palm oil business and the workers carrying out the forest clearing work do not care if they destroy the abundant and endangered wildlife that lives in the forests. In fact deforestation workers are told to dispose of any wildlife that gets in the way – no matter how inhumanely – which includes running over orangutans with logging trucks.
        Because of forest clearing for palm oil, in just the last 20 years 90% of orangutan habitat has already been destroyed. It’s a difficult reality to let sink in.
        If deforestation continues at this pace, orangutans could be extinct in the wild as early as 2015, and their jungle habitat could be completely gone in 20 years from now.
        If this information makes you angry it should – but there is something we can do to help stop this disaster. It’s as easy as stop buying products with palm oil as an ingredient, and help reduce the insane demand for this massively unsustainable product.

        Comment


        • #5
          Ce crabe titanesque est capable d’exploser les noix de coco grâce à ses pinces destructrices






          650
          partages


          Marine Poridis, le 13 mars 2014
          Le crabe des cocotiers est le plus grand arthropode terrestre au monde. Sa taille peut atteindre un mètre et ses pinces sont capables de pulvériser une noix de coco… Il vaut mieux ne pas trop l’énerver . DGS vous dit tout sur ce crustacé titanesque.
          Le Birgus latro est plus communément appelé crabe de cocotier, c’est le plus grand arthropode terrestre dans le monde. Il est aussi connu sous le nom de crabe voleur en raison de sa propension curieuse à voler tout ce qu’il peut transporter à l’aide de ses pinces.
          Le crabe de cocotier est endémique aux îles de l’océan Pacifique et de l’océan Indien, mais ses populations sont extrêmement menacées sur certaines de ces îles. Il a un odorat très puissant, il peut peser jusqu’à 4 kg (certains affirment avoir trouvé des spécimens de plus de 17 kg) et soulever des objets de 28 kg avec ses pinces. D’une longueur de 40 cm pour une envergure pouvant aller jusqu’à 1 mètre d’une patte à l’autre, il peut également grimper dans des arbres mesurant jusqu’à 6 mètres de haut.

          Il grandit remarquablement lentement, peut-être 120 ans pour atteindre sa pleine taille, souligne l’écologiste Michelle Drew de l’Institut Max Planck. Les plus gros peuvent peser plus de 5 kg avec une envergure des pinces pouvant atteindre 1 mètre.
          La couleur de son corps varie d’un bleu-violet à un rouge orangé selon les îles. Le rostre est proéminent et les yeux sont rouge grenat. Le volet latéral de la carapace recouvrant les branchies et très développé. Seuls les plus jeunes utilisent une coquille de gastéropode pour se protéger.

          Le crabe peut se développer et muer chaque année comme ça pendant plus d’un siècle, l’expansion et l’élargissement comme une étoile mourante avec des griffes jusqu’à ce qu’il menace de porter atteinte aux lois de la physique.
          Nourrir cette croissance incroyable n’est pas une mince tâche, le crabe de cocotier mange tout ce qu’il peut obtenir avec ses griffes. Il ira courir après les fruits, la végétation et la charogne : oiseaux morts et autres crabes de cocotier, etc.

          Mais ce dont il raffole vraiment, ce sont les noix de coco, bien sûr. Celles-ci sont extrêmement difficiles à ouvrir. Mais comme vous avez pu le remarquer, le crabe de cocotier est équipé de pinces massives. Un des amis de Drew s’est fait pincé en bas du pouce, il a perdu toute sensation pendant trois mois. Cependant, elle souligne que le crabe de cocotier est en fait assez doux lorsqu’il ne se sent pas menacé.
          « Ils utilisent leurs griffes pour arracher les fibres extérieures » a déclaré Drew. Cela peut parfois prendre plusieurs jours et implique souvent un certain nombre de crabes.

          Le crabe de cocotier trouve de la nourriture avec son sens de l’odorat très bien développé. Comme un insecte, il utilise des antennes. Bien que les insectes et le crabe de cocotier soient issus de différents parcours évolutifs, le même besoin de différencier les odeurs dans l’air les a conduits à développer des organes similaires.
          Malgré sa place de plus grand arthropode terrestre du monde, le crabe de cocotier commence sa vie dans la mer. Après l’accouplement sur la terre ferme, la femelle libère ses œufs fécondés dans l’océan, où les larves nagent pendant un mois. Ils entrent alors dans ce qui est connu comme le stade glaucothoé et trouvent une coquille d’escargot à occuper.

          A ce stade, le crabe de cocotier est par essence un peu comme le bernard-l’ermite que vous pouvez acheter à l’animalerie. Mais alors que les crabes commercialisés vivent leurs jours dans une coquille dans l’eau, le crabe de cocotier la quitte finalement. Une fois qu’il est parti et devenu un être entièrement terrestre, un crabe de cocotier ne revient jamais à la mer, sauf pour libérer ses œufs. Il pourrait d’ailleurs se noyer s’il était complètement submergé.
          Malgré sa taille monstrueuse, ses pinces massives et son armure redoutable, le crabe de cocotier se trouve de plus en plus en péril. Ils ont des millions d’années de vie devant eux, sur les îles sans grands mammifères prédateurs, leur permettant d’atteindre des proportions incroyables. Mais ceci est en train de changer car l’empiétement humain a jeté leur chaîne alimentaire dans le chaos.

          « C’est pourquoi ils sont en train de disparaître » a déclaré Drew. Trouver des crabes de cocotier vraiment massifs devient donc plus rare. Ils ne peuvent tout simplement pas survivre assez longtemps pour se développer à leur maximum.
          Les adultes à la vue médiocre et qui repèrent le danger par les vibrations du sol sont des proies relativement faciles pour l’être humain qui est malheureusement son principal prédateur. Il peut aussi être victime d’intoxication après avoir mangé des cadavres de rats empoisonnés.




          Ce gigantesque crabe nous a vraiment impressionnés ! Nous sommes rassurés de savoir qu’il ne s’attaque qu’aux noix de coco :P. Si lui ne s’attaque pas à nous, l’inverse n’est pas forcément vrai. C’est pourquoi nous espérons que la chasse aux crustacés des cocotiers cessera avant que son espèce ne disparaisse. Et vous, aimeriez-vous adopter ce crabe géant ?

          Comment


          • #6
            9
            • Hey, What's all that Stuff in the Water. Let's look closer..A Little closer..What?


            It looks like a bubblegum-pink oil spill.



            Source:
            But, no, it doesn’t look quite right.



            Source:
            Wait…



            Source:
            Are those…?



            Source:
            It can’t be.



            Source:
            YEP. They are.



            Source:
            What you see is a colony of flamingos.



            Source:
            Granted, an overwhelmingly large colony.



            Source:
            And today I learned flamingos could probably take over the world.



            Source:
            What you might not know about flamingos is that sometimes they gather in colonies to sift for their favorite type of algae together in water. And sometimes there can be thousands or millions of these birds. Their sheer numbers will blow your mind.

            Comment


            • #7



              10 paysages qui semblent venus d’un autre monde (PHOTOS)






              Les geysers de Sol de Mañana, Bolivie Photo: JORGE SUÁREZ

              Cappadoce, Turquie

              Esperance, Australie
              Quoi de mieux pour patienter d’ici aux vacances d’été que de se promener sur les sites de voyages et d’hôtels? Un moment d’évasion qui peut réserver de belles surprises. Comme vous pouvez le voir dans le diaporama réalisé par nos collègues espagnols duHuffPost, faire un tour sur ces sites peut en effet permettre de découvrir des endroits peu connus ou des paysages parfois dignes de films de science-fiction. Las Médulas, Espagne Les plages de Railay, Thaïlande Les rizières en terrasse de Xian de Yuanyang , Chine Le lac Buenos Aires/General Carrera, Argentine-Chili Les monastères des Météores, Grèce La grotte Manjang, Corée du Sud









              Last edited by Tibobo; 04-01-2014, 01:26 AM.

              Comment


              • #8
                A Lioness Killed A Baboon, But What She Did Next With The Baby Is So Shocking.
                Photographer Evan Schiller and Lisa Holzwarth were on a game drive in northern Botswana when they encountered a massive group of thirty to forty chaotic baboons charging by them.

                It soon became clear that the baboons were startled by a few lions that were chasing them. The lions were roaring while the baboons were screaming. Everything was in complete disarray.

                Amazingly, the two photographers were able to capture a stunning interaction that happened in the midst of the mayhem.


                A female baboon tried to make a run for it but unfortunately wasn't lucky. A lioness grabbed it immediately in her jaws. Evan Schiller

                Little did she know, a baby baboon, less than 1 month old, soon emerged from next to the mother's body. Evan Schiller

                Immediately, the scared baby baboon quickly tried to make an escape but it was too weak to climb far. The lioness was surprised and went over to find out what was happening. Evan Schiller

                Surprisingly, instead of going for the kill, the lioness began to play with the baby baboon. Evan Schiller

                She was both curious and gentle. Evan Schiller

                "The baby was showing signs of physical harm and fatigue from the whole ordeal. The lioness picked the baby up in her mouth-it was in agony watching the baby's ordeal-and I kept on turning off the video option on my camera because it was hard to record." Evan Schiller

                Surprisingly, the baby baboon responded. It soon began to hold on to the lioness' chest and even attempted to suckle.
                Suddenly, two male lions arrived to the scene. The lioness immediately showed signs of aggression towards them. Was she defending the new baby she found?
                Evan Schiller

                All the while, the father baboon was watching everything from away and waiting for the right time to come for the save. As he descended from the tree, he would test the interest and responses of the lions each time to not draw sudden attention to himself. Evan Schiller

                He finally made the move and snatched the baby up at the first moment he could! Father baboon saves the day! Evan Schiller

                This story is impressive on so many levels from the lioness' gentleness with the baby baboon to the bravery of the father baboon. Or maybe it's the courage of the photographers who captured all this on camera!

                Comment


                • #9


                  Credit: National Geographic
                  What a magnificent thing to see! If you enjoyed watching this, share it with friends .

                  Comment


                  • #10


                    Young elephant survives attack by 14 Lions

                    Comment


                    • #11
                      Panique au Chili: 10 000 calmars, 330 baleines, des pélicans, des pingouins et dauphins trouvés morts sur les côtes





                      Que se passe-t-il sur les côtes chiliennes ? Aucun scientifique n'apporte pour l'heure de réponse concernant ces effroyables hécatombes animales qui déciment le paysage depuis plusieurs semaines.
                      En effet, 10 00 clamars, 330 baleines, mais aussi des pélicans; des pingouins et des dauphins ont été retrouvés morts sur les côtes du Chili ces dernières semaines. Le plus inquiétant à ce jour est que la communauté scientifique ne s'explique pas, laissant même planer un doute sur un prochain séiisme dévastateur.
                      Il semblerait effectivement que nous soyons en présence d'un étrange phénomène magnéique qui ferait perdre le nord à de multiples espèces maritimes. Sur cette alarmante idée, précurseur ou non d'un énorme mouvement géologique, les autorités locales entretiennent le mystère, si bien que désormais, la population très inquiète a décidé de partager leurs angoisses.



                      Comment

                      Working...
                      X
                      Back to Top