Announcement

Collapse

Disclaimer and code of conduct

Haiti Talk Online is a semi private forum where its members express their personal views.
Haiti Talk Online shall not be responsible or liable for any mistakes, remarks or for any forum threads and forum postings.
Opinions and statements made are strictly that of the members and does not in any way reflect the position of Haiti Talk Online.
We reject all slanderous, defamatory, obscene, violent, abusive, threatening and harassing comments in this forum. We recommend that all users practice basic courtesy and respect opposite view points. Please be advised that this is a semi private forum and it is open as read only to the general public, therefor comments and opinions posted by you may influence others to take actions against you, for which we disclaim all responsibilities and/or liabilities. Thank you for your participation.
Enjoy the forum


Avertissement


Haititalkonline est un forum public ou les opinions, nouvelles et autres contributions sont la seule propriété de leurs émetteurs

suivant la connection qui peut être faite à leur IP. Haititalkonline ne se responsabilise ni se solidarise des opinions, nouvelles

ou autres contributions qui demeurent la propriété de leurs auteurs.
See more
See less

Youri Latortue un démagogue

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Youri Latortue un démagogue

    Youri Latortue un démagogue



    Par Jean Claude Roy:


    Je pensais le Sénateur Youri Latortue un homme d’une certaine intelligence, je remarque de plus en plus que ceci n’est pas le cas. Il n’est lui aussi qu’un démagogue.
    «…Je suis contre le fait que l’Etat prenne ces 250 millions de dollars pour payer les compagnies comme il le faisait avant », il est cité dans les colonnes du le Nouvelliste du 26 septembre.
    « Le président Jovenel Moïse m’a dit qu’il allait utiliser autrement ces 250 millions de dollars. Il a un plan pour 550 mégawatts qu’il partagera entre des compagnies nationales et étrangères. Il y aura une répartition et le prix du kilowatt baissera », a indiqué Youri Latortue, soulignant que si l’ED’H peut faire son travail, que les 250 millions lui soient confiés. Que des conneries et de fausses insinuations. Je suppose que les 3 compagnies en question ne sont pas nationales et que la production n’a pas été partagée.
    « Je ne veux pas attaquer les compagnies parce que je n’ai pas mené une enquête comme celle sur l’utilisation du fonds PetroCaribe. On m’a remis certains documents. Je veux éviter les élucubrations, les accusations contre Untel ou Untel », a indiqué le sénateur Youri Latortue. Il se réjouît de son travail d’enquête réalisé sur la Gestion du fonds PetroCaribe. Ce qui nous donne une occasion pour lui demander qu’en est il du rapport de la commission Beauplan qui lui a été transmis et qui tarde encore à voir le jour et dont les recommandations devraient déjà avoir été mises en exécution.

    Reprenons les chiffres communiqués par Rouzier de la E-power.
    Pour le mois d’aout 2017, la compagnie a livré à l’EDH 20, 444,150 kWh au taux de 14.90 centimes US/kWh ce qui fait donc US $3, 046,178.35. Cependant l’EDH est supposé avoir revendu ce courant à 22.54 centimes US/kWh et devrait avoir réalisé un profit de $4.608,111.41.

    Qu’a fait l’Etat de ces profits ? Les a t-il en effet facturé, ou simplement donné en cadeau, pour faire du social en refusant de les recouvrer ? Qui sait? L’essentiel est que l’EDH ou l’Etat ne serait pas en mesure de payer ces 250 millions si ces 3 compagnies ne les avaient pas préalablement généré. Ces fonds ne proviennent que des profits que devrait avoir réalisé l’Etat.
    Il est faux, foncièrement faux d’insinuer que l’Etat se fait gruger $US250 millions par ces 3 compagnies.
    L’EDH ou l’ETA ne sont pas déficitaire de ces 250millions. Cette production d’énergie ne coute rien à l’ETAT, au contraire, elle est une source de revenus pour l’ETAT comme le prouvent les chiffres présentés par E-POWER. L’ETAT que préconise le Président MOISE et que soutient le Sénateur Latortue qui se veut « un nationaliste liberal” favorable a la privatization, serait que toutes les sociétés privées devraient faire du sociale et vendent à coup ou même à pertes pour qu’ils s’enrichissent à leur dépends.

    Le fait que l’Etat est déficitaire de ces montants est une autre preuve de la gabegie et de la corruption au sein de l’ETAT. Ces 3 compagnies ne sont pas responsables de cette gabegie. Et, Youri Latortue ne peut pas ne pas être au courant de la vérité. C’est de la pure démagogie de sa part ne recherchant que les bonnes grâces d’un Président. Sa principale mission est de veiller sur cet Exécutif et non pas les profits que le libre marché et les contrats signés en bonne et due forme autorisent.
    Monsieur le Sénateur vous continuez à hypothéquer vos chances d’être jamais élu Président de ce pays.


    http://lenouvelliste.com/article/176...-jovenel-moise


  • #2
    Accusés par des figures du pouvoir d’engranger quelque 250 millions de dollars l’an en vendant du black-out à l’État haïtien à travers l’ED’H, des fournisseurs privés de courant électrique ont démenti en bloc. « Les kWh sont facturés tous les mois suivant une formule préétablie dans le contrat. Il comprend une partie fixe et une partie variable. A titre d'exemple, le kWh a été facturé à 14.90 centimes US au mois d'août 2017. L'énergie électrique est livrée à l'EDH sur le réseau de cette dernière via la ligne 75 de l'EDH qui est branchée à l'usine. Chaque fin de mois, l'EDH envoie 3 de ses employés à E-Power pour lire les 3 compteurs mesurant l'énergie délivrée par E-Power (2 installés au moment de la mise en marche de l'usine et scellés par l'EDH et un 3e installé depuis décembre 2013 par la Banque mondiale et scellé lui aussi par l'EDH). Les lectures sont comparées aux lectures du mois précédent afin de déterminer la quantité de kWh délivrée pendant le mois en cours. Nous avons livré 20, 444,150 kWh en août 2017 », a longuement expliqué Carl Auguste Boisson.
    « Certains disent que l'Etat haïtien "avancent directement US $250 millions aux producteurs d'électricité". En fait, les chiffres publiés par le ministère de l'Economie et des Finances sur son site web font état de $88.4 millions payés aux producteurs d'électricité (y compris les usines vénézuéliennes) d'octobre 2016 à juin 2017 (9 mois). Pour l'année fiscale 2016-2017 (12 mois), ce chiffre avoisinera plutôt US $118 millions et non $250 millions ! De plus, ces $118 millions seront payés aux producteurs d'électricité pour des kWh effectivement délivrés à l'ED'H dans le cadre des différents accords ou contrats existants entre l'Etat haïtien et les producteurs d'électricité. En fait, dans certains cas, ces kWh coûtent moins cher à l'ED'H que si elle les avait elle-même produits ! », a souligné Carl Auguste Boisson.
    Pour Carl Auguste Boisson, « le vrai problème reste et demeure que la plupart des kWh reçus des producteurs publics ou privés d'électricité ne sont pas facturés et collectés par l'État haïtien ! ». « C'est sur ce problème de facturation et collection de l'électricité délivrée que nous devons travailler et agir ensemble », a conseillé Carl-Auguste Boisson. Cette incapacité, contrairement à ce que certains pourraient penser, affecte le fournisseur quand l’ED’H, son client, est en déficit, soutient Carl-Auguste Boisson. Les fournisseurs privés ont par le passé fait des propositions pour la réduction du déficit dans le secteur, a poursuivi le responsable de E-Power, fier de souligner que depuis la mise en opération de l’usine 1 366 110 000 kWh (1 milliard, 366 millions, 110 mille kWh) ont été produits et délivrés à l’ED’H. « Ce n'est pas rien ! », a estimé Carl-Auguste Boisson, qui a évoqué le contrat le liant avec l’État haïtien.
    « Le contrat signé avec l'Etat haïtien date du 17 janvier 2008 et il est issu d'un appel d'offres international organisé par l'EDH en octobre 2006, sous la supervision de la Banque mondiale qui a aidé à l'élaboration du document d'appel d'offres. L'adjudication du marché a été supervisée par la Commission nationale des marchés publics (CNMP) et a scrupuleusement respecté toutes les lois en vigueur, y compris la loi sur les marchés publics. Ce contrat a été revu et approuvé formellement par une quinzaine d'avocats haïtiens et étrangers (dont plusieurs avocats de l'Etat haïtien) », a expliqué Carl-Auguste Boisson.
    La Sogener, à la suite d'un appel d’offres en 2005, a signé un contrat avec l’État haïtien, par le biais du MEF, du MTPTC et de l’ED’H. Le contrat a été approuvé par la Cour des comptes. Le kWh dépend du prix international du fuel qui représente environ 70% de la facture! Il varie donc tous les mois! Pour le mois écoulé, il était aux environs de 19 centimes le kWh. L’énergie est livrée dans ce qu’on appelle “ le grid”, le réseau de l’EDH’h à la sous-station de Varreux! Il est mesuré à travers des « meters » installés par l’ED’H. Les « meters » sont vérifiés tous les mois, avant la facturation par le producteur et le client. « Nous ne facturons que ce qui est livré à l’ED’H! Pas 1 kw de plus! C’est quoi vendre du black-out? C’est probablement être payé sans produire; ce n’est pas le cas de la Sogener », a confié Dimitri Vorbe, directeur exécutif et vice-président de la Sogener.
    « Plus de la moitié de ces 250 millions va aux centrales que l’ED’H fait fonctionner! Pas à celles du secteur privé! Demander à l’ED’H combien lui coûte le kwh lorsqu’elle fait marcher ses centrales? Ou même les centrales vénézuéliennes! Je pense qu’on analyse mal le problème », a indiqué Dimitri Vorbe, soulignant que les déficits, comme l’a dit le directeur de l’ED’H dans un article du journal Le Nouvelliste, vient du fait que l’ED’H facture moins de 40 % de ce qu’ elle produit! 60% de la production n’est pas facturé ». « Le directeur de l’ED’H a bien touché le problème! Chaque kwh additionnel entraine un plus grand déficit dans l’état actuel des choses, parce que l’ED’H n’est pas en mesure de facturer toute sa production, d’où l’idée que l’État subventionne les consommateurs, la population, vu son incapacité de se faire payer! », a dit Dimitri Vorbe, qui réagit aux déclarations du président du Sénat, Youri Latortue, indiquant que les 250 millions de dollars l’an sont versés directement aux trois fournisseurs privés de courant électrique à l’ED’H.
    « Le sénateur Latortue, président du Sénat, a accès aux factures des 3 ipp! Il ne devrait pas dire cela! Ce n’est pas correct! Les 3 ipp ne coûtent pas 250 millions l’an à l’État! Si les 3 ipp coûtent 100 millions à l’État, environ 70 millions sont pour l’achat du fuel. Des 30 millions restants, le plus important concerne les pièces de rechange pour les services annuels », a expliqué Dimitri Vorbe. « Aucune inquiétude! Nous avons un contrat en bonne et due forme avec l’État. Comme tout contrat, si le client n'est pas satisfait de notre service, on peut toujours négocier cette sortie, en tenant compte des investissements réalisés, car jusqu’à aujourd'hui nous devons beaucoup d’argent à des banques haïtiennes et aussi à des investisseurs haïtiens », a-t-il poursuivi, soulignant que le contrat avec l’État a été fait selon les normes internationales.
    L’un des responsables de Haytrac, Renold Bonnefil, n’a pas encore répondu au questionnaire du journal acheminé via WhatsApp.
    Entre-temps, le « tableau de suivi du secteur électricité, suivi des transferts au secteur électricité d’octobre 2016 à juin 2017 pour l’exercice 2016-2017 » indique dans la rubrique transferts budgétaires bruts et lettres de garantie que 88,44 millions de dollars ont été versés à E-Power et Sogener. Ce montant a diminué comparativement à la même période pour le précédent exercice d’octobre 2015 à juin 2016. Il était de 95,7 millions de dollars, selon ce même tableau. Le taux de change pour l’exercice 2016-2017 établissant la facture de 88,44 millions de dollars d’octobre 2016 à juin 2017 a varié de 65,90 pour 1 dollar en octobre 2016, connu un pic en mars 2017 à 69 gourdes pour 1 dollar pour être à 62,20 gourdes pour un dollar en juin 2017. Si dans ce tableau il y a des différences qu’aucune littérature n’explique dans l’usage du combustible (mazout et diesel) d’une centrale à l’autre, l’énergie totale produite en mégawatts/h nette d’octobre 2016 à juin 2017 est de 798,948.28 contre 801,900.52 pour la même période l’an passé. Les dépenses opérationnelles de l’ED’H en millions de gourdes pour combustibles et achat d’énergie sont de 683.99 millions de gourdes contre 709.49 pour la même période de l’exercice précédent. Si l’ED’H a consenti ces débours, le taux de facturation est de 38,5 %. Son indice de recouvrement reste faible, soit 32 %.

    Comment


    • #3
      Electricité : Youri Latortue s'aligne sur la position de Jovenel Moïse

      Publié le 2017-09-26 | Le Nouvelliste

      Sans détour, le président du Sénat, Youri Latortue, s'est dit contre ce qu'il indique être le versement de 250 millions de dollars américains l’an à E-Power, Sogener et Haytrac pour l’achat de courant électrique.«…Je suis contre le fait que l’Etat prenne ces 250 millions de dollars pour payer les compagnies comme il le faisait avant », a-t-il confié en interview exclusive avec le journal, le lundi 25 septembre 2017. L’élu de l’Artibonite a estimé qu’il serait plus « utile » de réinvestir ces 250 millions de dollars- « payés directement à ces trois compagnies »- dans des centrales solaires qui n’utilisent pas de gaz. Il y aurait de l’électricité et des centrales, a soutenu le président du Sénat, Youri Latortue.

      Le sénateur Latortue, qui a salué les décrets de l’administration dont l’un enlève le monopole de la production, du transport et de la commercialisation du courant électrique à l’ED’H, se demande pourquoi les fournisseurs privés se sont cantonnés dans la production uniquement. « Pourquoi les compagnies ne font pas de la production, le transport et la commercialisation ? Elles ne prennent aucun risque et ont des avantages fiscaux. Ces compagnies sont placées dans une situation d’aucun risque. Je n’ai jamais vu pareille chose. Elles n’ont qu'à allumer leurs moteurs », a pesté le président du Sénat, Youri Latortue.

      « Si la compagnie couvre Port-au-Prince, qu’elle s’occupe de la production, du transport et de la commercialisation. Je suis un nationaliste libéral. Aujourd’hui, que personne ne pense que le sénateur Latortue est contre la privatisation. Non », a insisté Youri Latortue, qui a été mis au parfum du plan du chef de l’Etat pour le secteur depuis le mois de juin. « Le président Jovenel Moïse m’a dit qu’il allait utiliser autrement ces 250 millions de dollars. Il a un plan pour 550 mégawatts qu’il partagera entre des compagnies nationales et étrangères. Il y aura une répartition et le prix du kilowatt baissera », a indiqué Youri Latortue, soulignant que si l’ED’H peut faire son travail, que les 250 millions lui soient confiés.

      Avant, dans des prises de positions publiques, des responsables d’Etat ont indiqué que la subvention de 250 millions de dollars à l’ED’H était le résultat des pertes techniques sur le réseau vétuste, de la sous-facturation du courant vendu, moins 40 % et le vol du courant électrique, de la facture des trois centrales vénézuéliennes, non opérées par l’ED’H dont Caracas est actionnaire majoritaire.

      Le sénateur Youri Latortue a insisté en soulignant que les 250 millions sont versés directement à ces trois compagnies privés qui vendent du courant électrique à l’ED’H. « Je ne veux pas attaquer les compagnies parce que je n’ai pas mené une enquête comme celle sur l’utilisation du fonds PetroCaribe. On m’a remis certains documents. Je veux éviter les élucubrations, les accusations contre Untel ou Untel », a indiqué le sénateur Youri Latortue à un moment où le président Jovenel Moïse et ses collaborateurs attaquent frontalement des compagnies privées qui fournissent du courant à l’Etat…

      Comment


      • #4
        C'est justement pour cela qu'il est un démagogue, parce qu'il sait très bien que ce qu'il dit n'est pas correcte et les deux article ci-dessus le prouve parfaitement, il est temps que nos politiciens cessent de nous prendre pour des canards sauvages.

        Comment

        Working...
        X
        Back to Top