Announcement

Collapse
No announcement yet.

Une chanteuse haïtienne remporte le Grammy du "Best Vocal Jazz Album"

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Une chanteuse haïtienne remporte le Grammy du "Best Vocal Jazz Album"

    Une chanteuse haïtienne remporte le Grammy du "Best Vocal Jazz Album"


    WEBSDER CORNEILLE CREATED : 29 JANUARY 2018

    Bonjour la fille du Dr Alix Salvant. Compliments.

    Cécile Mc Lorin Salvant a reçu le prix du meilleur album de jazz vocal à la 60e éd. des Grammy Awards. Photo : ANGELA WEISS / AFP

    Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedInShare to WhatsAppShare to Facebook MessengerShare to EmailShare to TelegramShare to More2.5K
    La 60e edition de la cérémonie des Grammy Awards s’est déroulée ce dimanche à New York. Bruno Mars et Kendrick Lamar occupent le haut du podium avec, respectivement, six et cinq trophées. Toutefois, la chanteuse d’origine haïtienne Cécile Mc Lorin Salvant a reçu le prix du meilleur album de jazz vocal de l’année pour son disque "Dreams and daggers". À 28 ans, la jazz diva a déjà empoché cette distinction à deux reprises, 2015 et 2018.

    Une année prodigieuse pour la chanteuse. 21 janvier dernier, elle a été récompensée du Prix Django Reinhardt 2017 de l’Académie du Jazz, soit la quatrième femme à recevoir ce prix depuis sa création en 1954.
    Distinguée parmi les Haïtiens remarquables de la diaspora par
    Loop Haïti à la fin de l’année dernière, Cécile Mc Lorin Salvant est devenue l’une des chanteuses les plus demandées de la scène jazz dans le monde.

    La soirée des Grammy Awards comportait également des sequences engagées. Des artistes se positionnaient ouvertement sur le sujet de l’immigration, notamment sur le programme DACA qui vient d’être mis en danger par Donald Trump.

    Le présentateur James Corden invitait des personnalités à lire des extraits du livre polémique Fire and Fury de Michael Wolff. Mais la lecture la plus commentée sur les réseaux sociaux reste celle de Hillary Clinton, candidate malheureuse à l'élection présidentielle de novembre 2016 aux Etats-Unis.

    L’extrait repris par Mme Clinton : "Il a une très vieille peur de se faire empoisonner. C'est une des raisons pour lesquelles il aime manger chez McDonald's. Personne ne sait qu'il vient et la nourriture est garantie sans danger".

    Des roses blanches en écho aux mouvements #MeToo et «Time's Up» à Hollywood, se sont fait également remarquer dans la salle. Pas que. Lady Gaga s’est déclarée contre le harcèlement sexuel et pour l'égalité entre hommes et femmes, saluant au passage la dynamique «Time's Up».

    L’actrice Janelle Monae a enfoncé le clou dans un monologue aux accents peu orthodoxes: « À ceux qui voudraient essayer de nous faire taire, nous offrons deux mots: ''c'est fini''. Fini les inégalités de rémunérations, la discrimination, le harcèlement sous toutes ses formes, et les abus de pouvoir ».

    Enfin, c'était une soirée riche en musiques et en prises de position ouvertes sur des sujets sensibles, par exemple le harcèlement sexuel. Elle aura marqué les esprits parce que des artistes ont su montrer que le combat contre l'inégalité, le harcèlement, la haine des immigrants sont des pratiques qui doivent être révolues à l'aube du XXIe siècle.

    Discographie de Cécile
Working...
X
Back to Top