Announcement

Collapse
No announcement yet.

"Un trou de merdre"Donald Trump.

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • "Un trou de merdre"Donald Trump.

    Trump a qualifié Haiti de "Un trou de merdre", pays dont on devrait limiter l'arrivée de ressortissants aux Etats-Unis. Ala mizè pou nou ki pati al chèche lavi miyò lòt bò dlo, poukisa se toujou nou menm? Mezanmi Jezi jiskilè nap gen yon leta tout bon pou nou resevwa etranje tou? Jiskilè lòt nasyon ap sispann derespekte nou? Pete yon sous dlo pou nou non Papa. Pawol ki pi fem mal se: "Pourquoi voulons-nous que toutes ces personnes issues de pays de merdre viennent ici"? Pawol sa touche m anpil anpil. Je sens que ce propos est raciste et disgracieux. Il n'a pas sa place dans les relations entre les nations ni entre les peuples, encore moins dans la bouche d'un president d'un pays ami d'Haiti.
    Hier, Donald Trump a dépassé toutes les limites de la décence. Ses propos, rapportés par la presse américaine, sont graves et injurieux.
    Le plus triste de l'affaire c'est que je luis donne raison.

  • #2
    Je condamne avec la plus grande fermeté les propos tenus par le président Trump. Ces propos du « champion de la communauté haïtienne » son teintés de haine, de racisme et de xénophobie.
    Ces propos sont à l'opposé des valeurs américaines inscrites dans la Constitution et la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis.

    Cependant nous n’allons pas tenir rigueur au peuple américain avec qui le peuple haïtien a des liens historiques. Si les relations diplomatiques entre nos pays respectifs remontent à 1862 lorsque le président Abraham Lincoln a dépêché un représentant diplomatique à Haïti pour y ouvrir une Légation américaine, les relations entre nos deux peuples remontent à bien plus longtemps.

    En effet, nous pouvons citer la participation des Chasseur-Volontaires de Saint Domingue ainsi que les Grenadiers-Volontaires qui lors du Siège de Savanah en 1779, qui avec une bravoure légendaire, chargèrent à la baïonnette une colonne britannique.

    Citons également Jean Baptiste Pointe du Sable, originaire de la ville de Saint Marc, fondateur et premier habitant de la ville de Chicago. Il fut honoré en 1968 lors du Pioneer Court en tant que fondateur et symbole de Chicago.

    Citons aussi les pilotes de l’air haïtiens formés à la Tuskegee Institute of Alabama qui participèrent à la Seconde Guerre Mondiale auprès des pilotes de la U.S Air Force.

    Not bad for people from « shithole countries » !

    Mention honorable à tous les haïtiens ayant contribué d’une façon ou d’une autre à l’histoire des Etats-Unis.

    J’en profite pour rendre un hommage à la vivante et florissante communauté haïtienne vivant aux Etats-Unis qui fait honneur à son pays d’origine. Je salue particulièrement les haïtiens qui travaillent dans le complexe touristique de Mar-a-Lago dont le président Trump est propriétaire.

    Je salue également les communautés des pays décriés par le président Trump. Pour rappel les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et les « shithole countries » s’élèvent à plus de 46 milliards de dollars. En 2016, Haïti a importé pour 1.1 milliards de dollars de marchandises et en a exporté pour près de 900 millions.
    Not bad for « shithole countries » !

    Certains disent que les étrangers ne nous respectent pas. Je dis non ! Nous en sommes les premiers responsables, car le respect n’est pas un du, le respect se gagne. Comment demander aux étrangers de nous respecter lorsque nous ne nous respectons pas nous-mêmes. J’en profite donc pour condamner avec plus de fermeté l’attitude de certains de nos dirigeants présents ou passés qui, de par leur attitude en contradiction avec la fonction qu’ils occupent ou qu’ils ont occupé, jettent l’opprobre sur notre nation et sur notre peuple.

    Enfin, en ce jour de commémoration du tremblement de terre survenu le 12 janvier 2010, je rends un vibrant hommage à toutes les victimes ainsi qu’à leurs proches.
    Il est grand tant que nos dirigeants (politiques ou autres) se ressaisissent. Il est grand temps que nous arrivions à mettre nos différents ainsi que nos intérêts individuels de côté au profit du l’intérêt général et du bien-être collectif du peuple haïtien.

    François Nicolas Duvalier
    Port-au-Prince, Haïti, le 12 janvier 2018

    Comment


    • #3
      Pourquoi notre gouvernement est toujours silencieux à ce sujet.

      Comment


      • #4
        Paske se on pakèt ti sousou nou gen nan gouvenman nou yo.

        Comment


        • #5
          Shit Hole in America


          Click image for larger version

Name:	Cassidy-WhyTrumpsCrazyTalkAboutObamaAndISISMatters-1200.jpg
Views:	1
Size:	643.6 KB
ID:	20268

          Click image for larger version

Name:	15I6xRw.jpg
Views:	1
Size:	52.2 KB
ID:	20267

          Comment


          • #6
            Selon le #WashingtonPost, #DonaldTrump a qualifié des pays comme#Haïti, le #Salvador ou encore les pays d'#Afrique de "trous à rats"https://t.co/0AYYOC35Cp

            Selon le Washington Post, le président américain a qualifié Haïti, les pays africains ou encore le Salvador de "trous à rats" (traduction très édulcorée) en présence de parlementaires jeudi.

            C'est lorsque les parlementaires ont présenté au président l'idée de rétablir les protections en faveur des immigrés originaires de ces pays, qu'il aurait répondu: "Pourquoi avons-nous tous ces gens qui viennent de "s...holes", (littéralement de trous de m....? )".

            Le Washington Post, qui cite deux "sources informées" présentes à la réunion, ajoute que Donald Trump a ensuite suggéré que les Etats-Unis devraient plutôt favoriser l'admission d'immigrants de pays comme la Norvège.

            La Maison Blanche ne dément pas

            Dans une déclaration, la Maison Blanche n'a pas démenti l'emploi du juron par le président, mais a ajouté: "Certains politiciens de Washington choisissent de se battre pour des pays étrangers, mais le président Trump se battra toujours pour le peuple américain."

            Tous les grands médias américains présents sur internet ont repris l'information et, sans surprise, la déclaration présidentielle déclenchait, jeudi soir, un torrent de réactions sur les réseaux sociaux.

            Comment


            • #7
              Originally posted by Maximo View Post
              Shit Hole in America


              Click image for larger version

Name:	Cassidy-WhyTrumpsCrazyTalkAboutObamaAndISISMatters-1200.jpg
Views:	1
Size:	643.6 KB
ID:	20268

              Click image for larger version

Name:	15I6xRw.jpg
Views:	1
Size:	52.2 KB
ID:	20267
              Haaaa Maximorr pa ferr ton Bakoulou saaa non ti es dans le payirr ki rayirr ayisyenrr pliss ti ferr bokou de bizniss avk les zamerikenn wiii si ou ap backup ayitirr kiterr payirr sayo pa ferr di bizniss avek yo pran le grand Bakoulou kom example.je remirr mon vizarr today a l'ambassade meriken wii remet ton petit vizarr aussi ne ferr pa de politik tet chat avek mwa.Bakoulou dekouvrirr depirr lontan wii mr Maximorr ti ne me blufferra pli mon zamirr.

              Comment


              • #8
                "Pays de merde": un pays africain convoque l'ambassadeur des USA



                Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedInShare to WhatsAppShare to Facebook MessengerShare to EmailShare to TelegramShare to More111
                Le Botswana a annoncé vendredi avoir convoqué l'ambassadeur des Etats-Unis pour lui faire part "de son mécontentement" au sujet des propos attribués au président américain Donald Trump qualifiant de "pays de merde" plusieurs nations africaines et Haïti.

                "Nous considérons que les propos de l'actuel président américain sont hautement irresponsables, répréhensibles et racistes", a estimé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

                Comment


                • #9
                  Bakoulou dapre sa mwen konen se pwan yo pwan viza'w pou moze zak.


                  Comment


                  • #10
                    Htalk‏ @Htalk16h6 hours ago

                    More
                    Trump should take care of his shit holes before talking about shit holes of other countries.


                    Comment


                    • #11
                      Bon sak passe neg kankou Aristide Jude Celestin Michel Martelly ect ect apa neg yo c trou kk yo ye vre.

                      Comment


                      • #12
                        ransmis tel que reçu!

                        Note de Presse.-

                        Le Gouvernement de la République d’Haïti est profondément indigné et choqué par la teneur des propos, non démentis officiellement, attribués par les organes de presse américains au Président des États-Unis d'Amérique qui se serait référé à certains Peuples, dont les Haïtiens, en des termes, pour le moins, irrespectueux et insultants.

                        Il y a lieu de croire qu'il s'agit, une fois encore, d’une véritable méprise tant ces déclarations insultantes et répréhensibles ne correspondent en rien aux vertus de sagesse, de retenue et de discernement que doit cultiver toute Autorité politique investie de hautes fonctions.

                        Le Gouvernement haïtien condamne avec la plus grande fermeté ces propos odieux et abjects qui, s'ils étaient avérés, seraient, à tous égards, inacceptables car ils reflèteraient une vision simpliste et raciste totalement erronée, de la communauté d'origine haïtienne et de son apport aux Etats-Unis d'Amérique. Ils seraient, de surcroit, incompatibles avec les liens multiples tissés par la longue histoire d'amitié et de convivialité qui unit les deux peuples des deux plus vieilles Républiques de l'hémisphère.

                        Faut-il rappeler que les destins d'Haïti et des États-Unis d'Amérique se sont croisés depuis 1779 quand 500 soldats haïtiens ayant à leur tête le général Lafayette ont combattu aux cotes des troupes américaines dans la guerre de l’indépendance. De même en 1814 plusieurs centaines d’Haïtiens conduits par ont pris part à la bataille de New Orléans pour protéger l’indépendance des Etats Unis d’Amérique quand les britanniques vouloir reconquérir leur ancienne colonie.

                        Les rapports entre les deux pays se sont raffermis par le fait que des millions de fils et filles d'Haïti ont contribué, contribuent et continueront de contribuer à la prospérité et à la grandeur de l'Amérique. De même, la solidarité spontanée du Peuple américain envers le Peuple haïtien dans ses moments difficiles consolide, encore pour longtemps, le socle de leur indéfectible amitié.

                        Le Gouvernement haïtien en appelle au respect de la dignité des peuples, à la préservation de la tradition humaniste dont s'honorent a juste titre les Etats – Unis d'Amérique, ainsi que des valeurs de solidarité, d'altruisme et de respect des différences qui ont fait de ce pays, au fil de son histoire, un havre de liberté et une terre d'accueil pour des millions d'immigrants venus de tous les horizons et de tous les coins du globe.

                        Port-au-Prince, le 11 janvier 2018

                        Comment


                        • #13
                          TEL QUE REÇU ... À LIRE ABSOLUMENT

                          OÙ SE CACHENT LES ILLUSTRES COMPATRIOTES QUI, SE POSENT COMME DE GRANDS DÉFENSEURS DES INTÉRÊTS DE LA COMMUNAUTÉ HAITIANO-AMÉRICAINE de la Floride, avaient pris l'initiative d'inviter le candidat Donald Trump à Little Haiti pour rencontrer notre communauté et l'encourager à voter pour le Républicain, en dépit des positions xénophobes et racistes affichées par celui-ci, dès le début de sa campagne.
                          Où sont passés nos bienfaiteurs?
                          OÙ SE CACHE
                          #BERNARD_SANSARIQUE?
                          Oú se cache le Dr.
                          #PAUL_HENRI_TELSON?
                          QU'EN EST-IL DU Dr.
                          #REGINAL_PEREIRA?
                          Et
                          #GEORGES_SAATI, TOUJOURS TRÈS BAVARD, où se situe-t-il par rapport au shithole haitien?

                          Finalement, où est passé Dr. PAKA PALA
                          #RudyMoïse? Avec des yeux verts et une épouse importée des Balkans, pas question de l'associer au trou de merde haitien...
                          Hélas....

                          RODE LOUIS AZER CHERY CREATED : 14 JANUARY 2018 POLITIQUE Photo: Miami News Times
                          Photo: Miami News Times

                          L’activiste politique haïtien qui a organisé la rencontre entre Donald Trump et la communauté haïtienne de Little Haiti lors de la dernière campagne présidentielle aux États-Unis refuse de commenter les récents propos du président américain traitant Haïti, El Salvador et les pays africains de « Pays de merde ».

                          Contacté par le Miami New Times,
                          #RulxRingoCayard n’a pas voulu prendre position sur les diverses attaques faites par l'occupant de la maison blanche à l’encontre de la communauté haïtienne depuis son élection le 20 janvier 2017. Bien que l’ancien dirigeant de la Fondation Haitian-American inc., admette au journal que « c’était lui qui a amené Donald Trump dans la ville », il n’a pas pipé mot notamment sur la récente remarque fracassante du président américain à l’endroit d’Haiti, El Salvador et des pays africains.

                          À ce sujet, le Miami New Times rapporte qu’une activiste, immigrante américaine d’origine haïtienne connue sous le nom de
                          #FrancescaMenes, condamne le fait que des gens comme, Cayard, ayant pris l’initiative d’amener Donald Trump vers les haïtiens à Miami en 2016 se cachent aujourd’hui. « Ils méritent d’être appelé sur le tapis pour leur décision de le laisser [Trump] parler dans l'enclave haïtienne de Miami », déclare-t-elle en rappelant le fait que celui qui allait devenir président des Etats-Unis « a passé une année à dénigrer les immigrés, à éveiller la rage blanc-suprématiste et à lancer des sifflets aux nazis ».

                          Ces derniers temps, les photos de quelques ressortissants haïtiens, drapeaux en main, aux côtés de Donald Trump lors de son passage à Little Haiti pendant la campagne électorale sont la risée des internautes. Certains voient mal le fait que des haïtiens aient accepté de supporter un candidat qui clamait le retour de la suprématie blanche aux Etats-Unis tout au long de sa campagne.

                          Il s’avère nécessaire de rappeler qu’en pleine campagne électorale, Donald Trump a promis aux haïtiens qu’il sera leur « champion » lors de son passage à Little Haiti. Des paroles aux actes, le constat est flagrant : Trump a trompé ceux qui, au sein de la communauté haïtienne, ont choisi de le supporter aux élections présidentielles américaines. L’annulation du TPS et les déclarations teintées de propos racistes à l’égard des migrants haïtiens (Les migrants haïtiens ont le SIDA ; Haiti est un pays de merde) en sont des exemples probants.

                          Comment


                          • #14
                            Flash! Administrasyonrr wii Trump kouperr pwogram viza tanporè (tankou Visa H-2A ak Visa H-2B) ki te konn fè Ayisyenrr al travay nan Jaden oubyenrr nan Otèl a patirr de demen. Source: CNN.
                            hey hey nou panserr prezidanrr meriken ta pral chitarr gaderr nou ap palerr kk sou lii nou fout tout fou bann shit holes dim nonn di Bakoulou si se pa saa nou yerr,moun kap ferr alciuss sou FB instagrenn ect ect se paskerr yo ka manjerr 3 fwa parr jourr yo janm werr ti pepp la kap bwerr dlo rigole kap manjerr gato labou bon dim nonn ti pep saa se pa lan yun shit holes la viv nou pa ferr enyen pou yo epirr kon nou ti boujwa kankou Maximorr Zoukerr nou pa janm lan shit holes la nou estomakerr ak tout lot boujwa paweyy nou .
                            Bam zorey mwen bann ipokrit shit hole enkorr Bakoulou di nou.

                            Comment


                            • #15
                              On ti restavek ameriken kap deblatere, misye ap souse pèp la kóm depite di pèp, li menm ak tout politisyen parey li yo fout peyi ya nan twou de mèd sa, e pi ap vini lage vomi lajan pèp la li fini manje ye sou forum lan. Lage peyi ya pou pèp la ka viv bann politichen patripoch.

                              Comment

                              Working...
                              X
                              Back to Top