Announcement

Collapse
No announcement yet.

Mise au point d’E-Power, le 18 octobre 2017 :

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Mise au point d’E-Power, le 18 octobre 2017 :

    Mise au point d’E-Power, le 18 octobre 2017 :



    Faisant suite à sa mise au point du 22 septembre 2017, E-Power se fait un devoir de publier certains chiffres et certains faits qui peuvent tous être vérifiés, étayés et qui devraient permettre, à tous ceux que la question intéresse, d’élever le débat en toute transparence et d’arriver à de saines conclusions :

    • Le 21 novembre 2006, E-Power répondait à un appel d’offres international lancé par l’EDH et l’Etat Haïtien concernant la mise à disposition d’une centrale de 30 mW à Port-au-Prince, auquel avaient participé 7 firmes.

    • Le 13 janvier 2011, l’Usine Michel Arthur Volel était inaugurée à Cité Soleil, un an et un jour après le séisme de 2010.

    • L’Etat Haïtien, accompagné par des experts de la Banque Mondiale, a imposé dès l’appel d’offres, une formule de prix qui correspond aux pratiques internationales généralement acceptées dans l’industrie électrique. C’est sur cette base que E-Power émet ses factures mensuelles.

    • Cette formule comprend deux composantes : le prix de la capacité (PCP) pour la mise à disposition de l’usine regroupant les frais d’opération, d’entretien et de financement, d’une part et, d’autre part, le prix de l’électricité (PCE) basé sur essentiellement la quantité d’électricité livrée à EDH et indexé sur le cours du pétrole.
    • La consommation de carburant de l’usine pour produire un kWh a été strictement fixée par l’Etat dans le calcul du PCE et représente plus de 90% de ce dernier.

    • E-Power se procure tout son carburant sur le marché commercial. E-Power n’a jamais rien reçu du BMPAD ou du programme Petro Caribe.

    • Tout le carburant commandé par l’usine sert strictement et exclusivement à son fonctionnement.
    • Sur notre facture d’Août 2017, PCP et PCE mis ensemble représentaient au total (san wete ni mete) 14.90 centimes américains par kWh (PCP : 5.48 centimes et PCE : 9.42 centimes).

    • De janvier 2011 au 30 septembre 2017, nous avons fourni à EDH plus de 2 milliards de kWh (2.016.723.160 kWh) dument enregistrés par des compteurs homologués et scellés par EDH.

    • E-Power est de loin l’usine thermique la moins chère du pays, moins chère que les usines d’EDH, moins chère que les usines données en cadeau par le Venezuela.

    • Les 126 Haïtiens qui ont investi leur capital dans le projet, ont accepté de ne recevoir de profits que 8 ans plus tard soit en 2013.

    • Les exemptions d’impôt et de droits inscrites dans le contrat respectent scrupuleusement toutes les lois de la République et les vœux de l’appel d’offres. Même si elles n’avaient pas été octroyées par l’Etat, le prix de la facture d’E-Power du mois d’août 2017 n’aurait pas dépassé 15.50 centimes US/kWh.

    • Depuis sa mise en service commerciale, E-Power a toujours livré et vendu à EDH une électricité moins chère que le prix de vente de EDH. En fait, si EDH avait émis ses factures et les avait collectées, de Janvier 2011 à Septembre 2017, elle aurait gagné 6.6 milliards de gourdes sur l’électricité achetée d’E-Power. Ce calcul est vrai aussi bien en dollars qu’en gourdes utilisant les taux historiques de la Banque Centrale. Où sont ces fonds ?
    • Ce sont les termes de l’Appel d’offre qui ont déterminé que les paiements au terme du contrat seraient garantis par une lettre de crédit. Avant que la lettre de crédit ne soit réalisée, l’Etat et EDH n’ont pas moins de 53 jours après un mois de consommation pour acquitter leur facture. Par exemple, l’Etat aura jusqu’au 23 décembre pour payer la facture du mois d’octobre. Passé ce délai de 1 mois et 23 jours, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère des Travaux Publics et la BRH en sont dument informés. Ce n’est qu’alors que la lettre de crédit est réalisée pour le montant de la facture impayée.

    • Afin que nul ne l’ignore, du 19 juin 2013 au 18 février 2014, notre usine a du être éteinte pour retards de paiement de notre client. Pour arriver à redémarrer nos opérations, l’administration Martelly-Lamothe en remettant les comptes de l’Etat à jour, nous avait déjà demandé et comme de fait avait obtenu des concessions quant au contrat de mise à disposition d’une centrale électrique de 30mW liant E-Power à l’Etat Haïtien et EDH. Ces concessions sont consignées dans l’avenant au contrat signé entre les parties le 18 février 2014.

    • Nous sommes des entrepreneurs qui avons respecté les règles du jeu telles que définies par l’Etat Haïtien, qui lui avons fait confiance et avons investi des sommes considérables pour faire baisser sensiblement le coût de production de l’électricité dans le pays.

    • Fort de tout cela et sur la base de chiffres audités et de faits avérés, nous sommes plus que jamais convaincus que nous faisons partie de la solution et non du problème.

    Enfin, E-Power note que depuis quelques semaines une campagne systématique de diffamation est orchestrée contre la société et certains de ses dirigeants. Elle se réserve le droit de prendre toutes mesures légales pour y faire face.
Working...
X
Back to Top