Announcement

Collapse
No announcement yet.

Nou Fout Bouke.

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts




  • Trois individus apprehendes cet apres midi a la place Boyer par les hommes du commissaire Gospel au moment ou ils s appretaient a faire une attaque. L un d eux etait arme d un pistolet Glock de calibre 40. On vous fait parvenir les photos de ces criminels. Vous etes pries de contacter le commissaire si vous les identifiez comme etant de ceux qui vous ont attaque auparavant. Merci commissaire et merci PNH.

    Comment


    • MESSAGE RECU

      Escroquerie / Corruption Emission de 2 Cheques sans provision de me
      AndréMichel.

      Dans les jours qui suivent, Valerio Canez SA va poursuivre en justice Me Andre Michel pour insuffisance de provision de deux cheques emis totalisant un montant de 4570 $ US
      ( 3340 $ us + 1230 $ US ) .

      Pour refus de paiement de ces cheques retournes pour insuffisance de fonds et des frais depuis plusieurs semaines, Valerio Canez decide de poursuivre en Justice Me Andre Michel pour escroquerie .

      Il est a noter qu' un chèque sans provision est un chèque émis alors que l'émetteur ne dispose pas du montant qu'il indique sur son compte en banque.

      Lors de l'émission d'un chèque, la provision doit etre disponible.

      C'est un flagrant delit que commet Me Andre Michel dans ce cas.
      Faire un chèque sans provision est un acte de vol avant tout, que Me Andre Michel le sache.

      La fraude par chèque sans provision est grave et est punie par le code penal.
      L'avocat activiste Me Andre Michel est inculpé pour émission de chèques sans provision .

      C'est ce corrompu Me Andre Michel qui s'engage a accuser d'autres citoyens et citoyennes.

      Comment





      • Mobilisation citoyenne contre les juges et les commissaires corrompus.-

        Mobilisation citoyenne contre les juges et les commissaires corrompus.- [Message Video]

        Si sitwayen yo pa leve kanpe kont jij ak komisè gouvènman kòwonpi kap libere bandi kriminèl ke lapolis arete ak bonjan prèv, pap janm gen sekirite nan peyi d’Ayiti. Peyi nou bezwen yon gwo mouvman sitwayen pou mete presyon sou jij ak komiseè gouvènman kap libere bandi epi vyole dwa malere ki viktim. Li klè fòk gen yon kokenchenn mobilizasyon nan tout peyi-a, yon gwo mouvman sitwayen kont jij ak komisè gouvènman kòwonpi.

        Bagay yo rele CSPJ a pa itil peyi-a anyen. Se chak jou enspeksyon jeneral lapolis
        #PNH ap revoke polisye pou kòwipsyon, fè vetting, voye yo jije paske yon nan move zafè, w pa janm tande CSPJ fè anyen kont pil jij kòwonpi li yo.

        Fòk pèp la bay yon pinga ak vye jij ak komisè kòwonpi kap kenbe malere ki vole patat nan prizon pandan yap libere bandi kriminèl kap kidnape epi touye moun san gade dèyè.

        Bagay kap pase nan lajistis Ayiti telman santi, pagen bouch pou pale. Li lè li tan pou yo evalye CSPJ ki pa janm bay rezilta. Si enstitisyon yo refize fè travay yo kòm sa dwa, se nòmal pou sitwyen yo mobilize paske yo paka chita ap kontinye konte kadav. Ayiti pa byen prive bandi kriminel ak jij kòwonpi.

        Jounen jodi, fòk chak moun chache kan yo : KAN BANDI oubyen KAN MOUN DE BYEN KAP TRAVAY DI POU AYITI VANSE.

        Comment






        • Mesaj pou tout ayisyen k'ap sèvi ak telefòn digicel

          Ou raple'w kisa digicel konn fè nou
          Pou'm raple'w
          chak fen ane pa gen pyès plan
          Pa gen bonus
          Ebyen ane sa aede'm remèt li monnen pyès la
          men kondisyon yo:
          Pa rechaje kont ou soti 23 desanm 2017 rive 8 janvye 2018
          Ou ka resevwa apèl sèlman
          pa rele pèsonn ak telefòn digicel ou
          Si'w bezwen yon moun itilize lòt rezo pou'w rele moun

          Tanpri pataje mesaj sa a ak tout moun ou konnen ki gen digicel nan men yo, menm si li pa konn li esplike'l sa l'ap bon pou li e l'ap bon pou ou tou
          Ann fè yo konnen san nou yo pa t'ap sa yo ye jodi a

          Pataje mesaj sa a sou tout rezo sosyo yo, facebook, whatsapp, twitter

          Comment




          • Le journaliste Guerrier Henry a confirmé avoir reçu 500 mille gourdes du pouvoir de transition Jocelerme Privert pour un service qu'il n'a pas tenu d'élucider. L'animateur vedette de l'émission ''Boukante lapawòl'' a souligné également avoir reçu le triple de l'argent qu'il lui avait fallu pour réparer sa voiture, qui avait subi un choc sur la route de Bourdon.Eddy Jackson Alexis, John Joel Joseph, Rene Monplaisir, Mikanor Alfred sont respectivement 4 personnalités publiques ayant reçu 120 millions de gourdes pour un projet d'assainissement.

            Les révélations se multiplient. Le journaliste Guerrier Henry n’est pas le seul a avoir empoché des sommes astronomiques.

            Il y a quelques mois, Assad Volcy avait mis sous le feu des projecteurs la séparation du gateau de Jocelerme Privert. L’ancien secrétaire générale de la plateforme “Pitit Dessalines” avait listé le partage des postes sous la présidence de Jocelerme Privert.

            L’activiste politique avait révélé queNenel Cassy, Sénateur des Nippes, avait son emprise sur le Bureau de Monétisation du Programme d’Aide au Développement(BMPAD) alors que l’élu de Nord-ouest Evaliere Beauplan tirait les ficelles à l’Autorité Aéroportuaire Nationale (AAN).

            Assad Volcy avait mentionné également que l’ancien Sénateur Simon Dieuseul Deras avait la main mise sur le ministère de l’environnement.
            Les lavalassiens ont aussi eu leur part du gâteau à l’ONA, au ministère de la Santé Publique et de la population, à l’OFNAC entre autres.

            #AssadVolcy avait avoué qu’il faisait son beurre au Ministère des Affaires Sociales et du Travail en ajoutant que cette emprise lui permettait de calmer les frustrations de certains militants politiques.

            Comment




            • La porosité de nos frontieres représente une réelle menace pour notre autonomie alimentaire et notre écononomie. Pour freiner l'appétit de nos voisins, l' accord entre le Gouvernement Haitien et une Firme israélienne, spécialisée dans la gestion des frontières visant à moderniser 9 postes douaniers et la surveillance continue des frontières (aérienne, terrestre et maritime) DEVRAIT ÊTRE RATIFIÉ RAPIDEMENT ... L'ÉTAT HAÏTIEN AURAIT TOUT À GAGNER ...

              L'Etat pa guin you goud lap depense pou infrastructure et materiel, de plus firme la ap fait you léger profit. Cé sous le long terme yap rentré lajan yap investi et aprés tout equipement, tout infrastructure ap rété pou pays ya .

              CÉ LÀ MAP WÈ SI PARLEMENTAIRES yo ap défan'n vraiment intérêt pays ya min'n jan kay VOISIN yo solidaire à tout ça ki lan avantage pays yo .

              LI TEXTE CI-APRÈS QUI YOU RÉSUMÉ DE YOU PUBLICATION LE NOUVELLISTE SOUS PROJET DÓMINICAIN GUIN POU NOU
              _________

              Obsédée, la République dominicaine ne jure que par les exportations vers Haïti.

              Cela devrait interpeller tous les Haïtiens, particulièrement les élites économique et politique, cette obsession de la République dominicaine de chercher par tous les moyens à accroître ses exportations vers Haïti.

              Le Chancelier dominicain, M. Vargas a exprimé ses inquiétudes relatives à la baisse des exportations dominicaines vers Haïti durant la période 2015-2016, passant de 1,004 milliards de dollars à 832 millions de dollars, soit une chute de 20%.

              Miguel Vargas, a déclaré que l'une de ses priorités est de normaliser les relations commerciales de son pays avec Haïti.

              La république voisine s’entoure de ses meilleurs alliés dans l’accomplissement de ses intentions qui ne disent pas encore leur nom. Que ce soit avec le soutien des Etats-Unis d’Amérique ou avec celui de l’Union européenne, particulièrement avec l’aide de l’Espagne et de la France, les objectifs ne changent pas.

              Quelle est donc la position des Haïtiens par rapport à l’appétit vorace du voisin pour le marché d’Haïti?

              Dans le cas où Haïti ne serait pas en mesure de tenir la concurrence de la production industrielle avec la république voisine et aurait accepté d’être une vitrine commerciale pour les Dominicains moyennant que ces derniers consentent à payer les redevances douanières à la frontière. Là encore, nous ferions face à un défi qui n’est pas à notre portée vu la porosité de la frontière du côté haïtien.

              Comment





              • Mezamirr reterr gaderr de kozerr paparr,jan abolocho saa marcherr dirr lan tout radyorr li pat genyenrr le lajanrr des boujwas lan zagot li erezemanrr Bakoulou toujourr sou la bal ti nerrg Maximorr sayo pakarr vinirr blufferr Bakoulou wii Bakoulou yo dirr wiii.

                Comment


                • Selon Jovenel Moise, les ennemis d’Haiti sont à l’intérieur du pays

                  2 JANUARY 2018

                  Jovenel Moise, président d'Haiti

                  Share to FacebookShare to TwitterShare to LinkedInShare to WhatsAppShare to Facebook MessengerShare to EmailShare to TelegramShare to More1.3K
                  Hier, 1er Janvier, le chef de l’Etat Jovenel Moise prononçait aux Gonaïves son discours comme à l’occasion du 214e anniversaire de l’indépendance d’Haïti. Nous en publions la version intégrale.


                  FRÉ M AK SÉ M Yo

                  Pep Aysyen kap viv an Ayiti e tout kote nan mond lan

                  Pandan lontan, balans listwa te panche yon bò. Sèten gwoup moun sou latè te reyisi fè pase lide gen moun ki pa moun,e yo kreye yon sistèm pou fè YON KATEGORI moun viv pi mal pase bèt, SAN YO PA genyen okenn dwa. Se sa esklavaj la te ye. Sistèm sa te telman byen monte kel pèmèt gwoup sa yo anchene moun ni nan sèvo yo, ni nan kò yo. Pou yo pa lib, ni nan panse yo ni nan mouvman yo. Sistem sa te dire plizyè santèn lane.

                  Isit la, yon jou kon jodya nan lane 1804, kote nou ye la a, sou Plas Dam, nan vil Gonayiv, Zansèt nou yo, yon kantite gason ak fanm vanyan, korije balans la. Yo fonde Ayiti. Yo di : Libète se byen tout Pèp, Libète se byen tout ras. Ki vle di : tout moun se moun, egalego.

                  Premye bagay zanset yo te fè, yo te kase chen ki nan sèvo yo a. Yo te konpran yo se moun menm jan ak tout moun ki, ka panse, ki ka reflechi. Yo te refize kondisyon esklavaj la te enpoze yo a. Tout res bagay yo te vinn posib ,yo te òganize yo pou kombat e chase nan peyi ya pi gwo lame ki te genyen nan epok sa sou latè. Yo tout te kwè , pa genyen anyen ki enposib pou moun ki kwè kel posib.

                  Istwa sa a, Istwa peyi Dayiti montre nou klè ke lè yon pèp kwe nan yon lide e li angaje l pou l goumen pou li, pa gen sakrifis li pap fè pou realize l, pa gen anyen ki ka bloke l. Lide endepandans ekonomik lan, lide demokrasi ya, lide viv ansanm lan, lide linyon fe lafòs la, lide pou modernize agrikilti pou tè dayti kapab pwodwi manje pou mete nan asyet pitit li, lide pou gen lekol nan tout seksyon kominal, lide pou rebwazman pèmèt nou remanbre tout tè peyi ya, lide pou chak ayisyen viv lakay li dan la diyite, lide poul gen limye lakay li, lide pou l gen dlo nan robinet lakay li, lide poul gen dlo pou rouze jaden, lide pou entenet pemet li konekte avek lemond entye, se lè sa rèv papa Dessalines ap realize nan la vi yo. Se lè nap amelyore eritaj la pou n ka transmet li bay ti moun yon an de bòn kondisyon, se lè sa a nou ka di peyi ya endepandan tout bon vre.

                  ?

                  Pep Ayisyen,

                  Frè m ak Sè m yo

                  Libète, endepandans, sete rèv zanset yo, sete siman kite kenbe yo fò e ki te bay yo kouraj pou menen batay la. Yo te fè tout sakrifis, kifè nou ka la jodya. Yo te aksepte goumen, kifè le mond ka sal ye jodya.

                  - Se volonte sa kife ke Cappoix La Mort rele « an anvan, an avan », lè cheval li tonbe anba bal paske l te konnen lamò paka genyen laviktwa sou pwojè ke l te pote ya;

                  - Se sa Kifè Dessalines ak Petion te ede Miranda ak Bolivar Batay pou yo te libere lot peyi nan Amerique la;

                  - Se saki fè Ayiti te repon prezan tout kote yo te rele l, pou l ede lot pep jwen endepans yo, menm an Europe;

                  - Se sak kifè Christophe konstwi yon moniman kife fyete pep ayisyen et ki enpresyone le mond antye;

                  - Se sak kifè zanset yo te konstwi plis pase 18 Fò nan tout peyi ya pou yo te ka defan teritwa kont anvayisè esklavajis ki te gen anbisyon rekolonize bout tè sa ak tout fòs;

                  - Se gras a batay Zanset yo Deklarasyon des « droits de l’homme et du citoyen » vini yon realite nan la vi tout pèp sou la tè beni.

                  Zansèt nou yo te leve yon gwo defi. Yo mete tèt ansanm, yo goumen kont lesklavaj, yo goumen kont kolonizasyon. Gras a sakrifis ak kouraj yo, Ayiti leve dan lemond drapo emansipasyon, dwa pou tout moun viv tankou moun, dwa pou chak Pèp dispoze de tèt yo jan yo vle, nan respè lòd ak lapè.

                  Kisa nou fè ak eritaj saa?

                  An nou reflechi, an nou medite sou pawòl Fondatè a : « libète, lendepandans, se yon byen pou n pwoteje, se yon byen pou n defann. Premye kout kanon ki tire, tout fanm ak gason vanyan reyini, pran lèzam pou defann Nasyon an ». INYON, KOURAJ, SOLIDARITE, youn veye sou lot, youn pwoteje lot, SE SA ZANSÈT YO TE PRECHE NOU, LÈ YO DEPOZE NAN MEN NOU ERITAJ SA A, AYITI, MANMAN, SENBOL LIBÈTE, BYEN LIMANITE!

                  Kisa nou fè de eritaj saa??

                  Menm peyi sa ke tout nasyon sou latè te respekte e onore,PREMYE REPIBLIK NWA E ENDEPANDAN retrouve l jodia nan sityasyon kote pitit li pedi konfyans nan tèt yo,ap kouri ale nenpòt kote pou yo chache la vi miyò. Ki sa n panse ki fè sa?

                  De 1804 a jodi a, 214 lane apre, tan ale, tan vini. Nou dwe kesyone tèt nou, mande sa nou fè ak eritaj zansèt yo, sa nou fè ak peyi ya, sa nou deside fè ave l. Eske n pran konsyans de ki kote nou ye e ki kote nou vle ale.

                  Pwoblem ZANSÈT YO te genyen sèke yo pat rekonet yo kom moun. Yo òganize tèt yo, yo leve defi ya. Yo te fè devwa yo. Èske nou fè devwa pa nou?

                  SA NOU FÈ AK ERITAJ LA?

                  Fanm ak gason vanyan, pitit 1804 pa ka pè la verité, pa dwe pè la verite.

                  Map di : an verite, an verite, an verite !

                  - kote nasyon an ye la, li pa ka rete ladan l;

                  - Kote nou ye laa, pa sanble nou, se pa plas nou. Kote nou ye la a, se pa sa Louverture, Dessalines, Christophe, Petion, Cappoix La Mort, Gabart, Macadieu te vle pou peyi ya! Se pa pou sa ye te sakrifye tèt yo;

                  - Rèv la fè twò lontan nan enpas, chirepit, jalouzi. Lavi isit domi twò lontan nan kafou danjere. Mizè, divizyon, koripsyon, ensekirite, layite kò yo twò lontan nan sosyete a! Enmi an jodia se nou menm, se nan mitan nou li ye, se andedan kè nou ke l ye. Se paske souvan nou pa vle respekte règ jwet yo ki fè peyi ya fèb;

                  - ERITAJ LA MENASE!

                  Kisa nou deside fè avèk peyi a? Èske nou pre pou nou leve nouvo defi yo? Èske nou detèmine pou fè peyi nou, ekonomi peyi nou emèje? Èske nou pran konsyans, nou analize erè, fot nou fè ki kondwi peyi a nan move chemen? Èske nou pran konsyans ke nou dwe chanje wout, mete yon pwen final nan move chwa Politik Piblik? Èske nou konprann ke Ayiti se yonn byen kolektif, yon byen nou dwe fè pwospere pou nou transmèt pitit nou ak pitit nou?

                  Jodya, 214 lane apre, li lè pou nou bay bon jan repons ak kesyon sa yo, li lè pou chak grenn ayisyen, paske nou tout konsène, patisipe nan gran konbit nasyonal pou kwasans ak devlopman peyi ya. Linyon ki te fòs 1804 nan batay kont esklavaj ak kolonizasyon, nou dwe fè l reviv pou nou menen batay kont tout sa ki bloke nou sou wout devlopman, pou ka pèmèt demokrasi boujonnen tout bon vre. Se lè tout sitwayen, kelkeswa kote yap viv nan peyi ya, gen menm dwa e konpran tout ke yo gen devwa tou, ke peyi ap vinn libere tout bon vre. Se lè sa nap realize rèv zansèt yo.

                  Tout Pèp, pou anpil rezon konn trennen sou wout, men pèp pa kon pèdi nan wout! Kanta pèp ayisyen, nou konnen fòs kouraj li, fòs rezistans li. Si gen echèk, si gen fayit, se nou menm, Elit peyi a, Lidè ak dirijan ki pote responsabilite a. Mwen pap ezite pou m di pèp la ak nasyon ayisyèn nan, lè chanjman sonnen. Sistèm ki lage nou atravè listwa nan esklizyon, nan koripsyon, nan enpinite, nan malsite, sistèm sa kap jenere mizè, esplwatasyon ak sou devlopman, li fini.

                  Pèp ayisyen, nou te fè devwa nou, nou mete kanpe yon Demokrasi, yon Konstitisyon demokratik. Nan Eleksyon 2016 nou fè m konfyans, nou banm yon manda 5 an pou m travay pou nou, pou m chanje kondisyon lavi nou. Nou vote m, nou vote pwogram mwen, map vanse, map travay pou satisfè bezwen nou nan domèn sosyal, politik, ekonomik, kiltirèl. Map vanse, mwen pap fè bak, lòd kontitisyonèl, prensip avèk mekanis kontitisonèl mande m pou fè respekte manman lwa peyi a, asire bon fonksyonman enstitisyon Leta.

                  Pèp la pa vote yon sitwayen Prezidan pou sèvi enterè pèsonèl pa l ou enterè ti gwoup moun pa l. Mwen vle pou tout moun konprann, ke jodi a gen yon volonte ki nan tèt Leta ayisyen, kap travay pou zafè Repiblik de Pòtoprens lan fini! Potoprens konte, res peyi ya konte tout. Efò ap fèt nan kat kwen peyi ya pou evite devlopman fòs kote, pou tout moun ka viv nan la diyite lakay yo, pou yo jwenn bon jan lekol pou pitit yo, pou gen travay, pou n ka valorize byen moun yo genyen tout kote nan peyi ya.

                  Mwen vle tout sektè konprann, baz demokrasi se pliralis politik, se dyalog, se konsètasyon. Mwen vle tout moun konprann, demokrasi sou gouvénans pam ap garanti ekilib 3 pouvwa yo. Youn pap mache sou pye lòt. Yon demokrati dirab vle di wout lapè, lòd pou satisfè bezwen priyorité popilasyon an e kreye kondisyon pou kwasans ak devlopman.

                  SÉ M AK FRÉ M YO

                  Se detèminasyon, se konviksyon, se onè ak respè pou pèp ki fè 1804. Nou aprann leson an. Nou pre pou konstwi yon demokrasi dirab, nou pre pou mezi enstitisyonèl, mezi politik ki ale nan sans konsolidasyon demokrasi. Se konsa nap travay pou pwoteje anviwonman nou, ogmante e divèsifye pwodiksyon nasyonal, lite, lite san mezi kont koripsyon, redwi inegalite sosyal. Gouvènman m nan ap travay pou Ayiti an 2030 antre nan emèjans ekonomik, sosyal.

                  Nan lide sa a, nan objektif sa a, Gouvenman an lanse KARAVAN CHANJMAN AN. Karavan nan se yon moté ki an mach, se yon rasanbleman, se yon mesaj, ki envite noutout, pou mete ansanm, relve agrikilti, travay pou yon Eta de dwa, yon ekonomi de pwogrè, yon soyete estab. Gwo anbisyon Karavan nan, se mete ansanm té, soléy, dlo, fanm ak gason pou amelyore kondisoyn lavi popilasyon nan tout komin ak depatman.

                  KARAVAN CHANJMAN, SE YON DYALOG ANT FRÉ AK SÉ ISIT AK NAN DIASPORA POU Ayiti pwodwi richés, kreye dyòb, mobilize mwayen ak konpetans pou leve defi sou wout devlopman. KARAVAN NAN SE MOTÈ YON ELAN KOLEKTIF POU RALYE TOUT SEKTÉ, TOUT MOUN DE BÒN FWA, TOUT AYISYEN KONSEKAN NAN LIT POU YON LòT AYITI, SAN ESKLIZYON, SAN PASPOUKI.

                  Se menm konviksyon sa a, se menm sousi pou konsolide enstitisyon nou, asire estabilite, respekte Konstitisyon nou, ki pote m remobilize Lame DAyiti. L ap apiye pwojè devlopman, l ap bay sekirite ak apui teknik. LAME AP SÉVI PEYI A, LAP REPRAN TRADISYON AK LESPRI SIVIK, KI TE FÈ LINYON FÈ LAFòS. SÈVIS NAN LAME, SÈVIS NAN LAPOLIS, SE TRAVAY POU ANKADRE PÈP LA, PWOTEJE L, VEYE SOU BYENNÉT AK LAVI L.

                  Wout la, zansèt yo trase l, yo louvri pòt la pou nou, yo ba nou kle kwasans ak devlopman : valè linion, valè kouraj, valè jistis, valè jenerozite, valè solidarite. Sa nou ranmase nan move moman divizyon, lè a rive pou nou mete yo a kote. Lè a rive pou nou di wi a bezwen chanjaman pèp la mande. Lè a rive pou kreye kondisyon pou nou viv ansanm, pou mete an valè eritaj zansèt yo ba nou. Pou chanje kondisyon lavi nan peyi DAyiti, pou amelyore kondisyon lavi pèp la fòk nou gen yon Leta fò e responsab, yon administrasyon piblik konpetan e modèn, fòk nou elabore de politik piblik ki kapab favorize kreye kondisyon pou envestisman, favorize kwasans ak devlopman.

                  Frè m ak sè m,

                  Sa fè 214 lane,zansèt yo mete nan men nou responsabilite yon peyi, sa fè 214 lane, senbòl Libete ak Emansipasyon limanite sou responsabilite nou. Chaj la lou, defi yo anpil. Men pou yon pèp, pou dirijan ki konprann e fidèl a leson zansèt yo, a inivèsalite 1804, pa gen obstak ki ka rete yo sou wout devlopman ak estabilite. Nan lespri sa a, map di nou yon lot fwa anko, se yon devwa pou nou tout ansanm renouvle sèman ki te pèmèt zansèt nou fonde nasyon an : LINYON FÈ LAFòS. Linyon fè Lafòs pou kwasans ak devlopman, Linyon fè Lafòs pou garanti estabilite politik e sosyal, Linyon fè Lafòs pou asire pliralism politik, Linyon fè Lafòs pou konstwi yon demokrasi dirab, nan lòd, lapè, lafratènite.



                  Mesdames, Messieurs

                  Peuple Haitien

                  Ce qui peut nous rassembler n’est plus seulement notre passé réel ou fantasmé, ni non plus une vague idée que nous sommes un même peuple et que nous habitons un même pays. Ce qui va nous rassembler désormais, c’est ce que nous cherchons ensemble, ce que nous voulons faire ensemble. C’est ce que nous croyons ensemble. C’est à cette tâche que les aïeux nous invitent aujourd’hui pour redonner sens à leur sacrifice, revaloriser cet héritage qu’ils nous ont légué et que nous devons transmettre à nos enfants et nos petits enfants, dans de bonnes conditions. C’est pour construire cette croyance supérieure qui va cimenter la société, la fortifier que nous lançons les États Généraux sectoriels de la Nation après les consultations de tous les secteurs de la vie Nationale au cours des trois derniers mois. Grâce à ces assises, nous recueillerons les témoignages, nous trouverons le chemin critique qui nous permettra d’arriver à LA volonté de faire route ensemble. Faire route ensemble, pour une société, c’est apprendre à s’autolimiter pour se donner les moyens de contenir la démesure, les pulsions destructrices qui bouillonnent dans l’inconscient de toute communauté humaine.

                  Faire ROUTE ENSEMBLE , c’est admettre qu’une loi commune est nécessaire, c’est convenir que l’on ne peut pas faire n’importe quoi. Seule une croyance partagée permet de contenir les dérives populistes, démagogiques, tyranniques, qu’elles viennent du dehors ou du dedans.

                  Car, il est clair, comme les trois dernières décennies nous ont fait faire l’amère expérience, ne pas s’imposer des limites, récuser ou vouloir s’affranchir de toute tradition, c’est se situer dans le vide, c’est se désagréger tout simplement.

                  Le temps de la rupture est arrivé. Soyons toutes et tous les dignes filles et fils de 1804 et engageons-nous, inspirés et éduqués par le courage, la vision et la sagesse des Ancêtres à faire les sacrifices qu’il afin de contribuer au développement durable de la Patrie commune et à la restauration de la citoyenneté haïtienne.

                  Que le DIEU tutélaire de la Nation nous accompagne et nous oriente, qu’il nous couvre de sa sagesse pour réaliser le grand travail de relèvement national.

                  Bonne fête de l’Indépendance à tous,

                  Bonne et heureuse année 2018

                  Je vous remercie !!

                  Comment




                  • Wikileaks : L`ambassade américaine révèle des liens de Privert avec la drogue et « La Scierie »
                    Haiti/Wikileaks : l’ Ambassade américaine révèle les liens de Privert avec la drogue et le massacre de la Scierie (Saint-Marc) et sa coopération dans l’arrestation et déportation de Jacques Kétan. Le Ministre de l’Intérieur d’alors, Jocelerme Privert aurait armé en 2004 les gangs (chimè lavalas), selon l’ex-Ambassadrice américaine à Port-au-Prince, Janet A. Sanderson dans un rapport confidentiel

                    New York, dimanche 15 janvier 2017 [[rezonodwes.com]].- Dans un document confidentiel à être déclassifié en janvier 2019, l`ambassade américaine à Port-au-Prince, avait supprimé le visa non immigrant de Jocelerme Privert en 2003, pour, selon un câble de Wikileaks, « ses collusions avec des dealers de drogue et de livraison de passeports haïtiens à des citoyens étrangers ».

                    Le 1er janvier dernier à Gonaives, Jocelerme Privert, qui se donnait lui-même un verdict de « non-culpabilité » dans l’affaire dite « massacre de la Scierie », a été contredit par un câble de Wikileaks, reproduisant le « rapport Janet A Sanderson », dans lequel est révélé son rôle actif joué au dernier moment de la fin de règne du régime Lavalas, en février 2004.




                    Séparément, deux câbles de Wikileaks, l’un de James Foley et l’autre de Janet A. Sanderson, ont cité le nom de M. Privert, comme l’une des vedettes de l’actualité de 2001 à 2004 sous le règne des Lavalas, achevé brusquement. Wikileaks, connu pour les documents secrets et confidentiels retrouvés, a reproduit plusieurs textes de rapport confidentiel de l’Ambassade américaine à Port-au-Prince, qui avait placé M. Privert dans la liste des « high-ranking » de l’entourage d’Aristide en 2003 dont les noms sont mêlés aux dossiers de drogue.

                    Le rapport revient sur l’arrestation et l’incarcération de Jocelerme Privert comme « élément suspect » dans le massacre des détracteurs d’Aristide, à la Scierie. Mais bien avant, la chute du prêtre de Saint Jean Bosco en février 2004, Jocelerme Privert, dès l’automne 2003, ne pouvait plus mettre les pieds aux Etats-Unis du fait de la révocation de son visa non-immigrant. Raisons évoquées : Privert avait des « liens avec les narcotrafiquants », lit-on dans le rapport.

                    Jocelerme Privert, a noté l’Ambassadeur américain Foley, était « suspect » pour son rôle direct dans des escadrons de la mort, sous le gouvernement de M. Aristide. L’ex-Sénateur de Nippes et actuel président provisoire de la République, a vu son nom mêlé aux histoires de passeports vendus à des étrangers du Middle East, en 2001.

                    Comment




                    • Nou fout Bouke !!!

                      Comment


                      • NOTE DE PRESSE No 001 de la DDO.
                        POUR DIFFUSION IMMÉDIATE.

                        la Direction départementale de l'ouest informe le public en général , l'organisateur de la marche du lundi 22 / 01/ 18 , en particulier,que plusieurs tentatives d'entrer en contact avec ce dernier , en vue de définir les modalités de sécurisation de la marche, se sont révélées vaines.

                        En conséquence, la Direction se voit dans l'obligation d'isoler les abords de l'ambassade pour éviter tout attroupement hostile dans le but d'assurer la protection des diplomates ainsi que de ladite mission diplomatique conformément aux conventions internationales ratifiées par l'Etat haïtien.

                        Elle suggère également a l'organisateur de bien vouloir retenir un seul point de rassemblement au lieu de treize, tel qu'indiqué dans la notification, en vue de faciliter les mesures de sécurisation.

                        La Direction se réserve le droit de prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires au respect de ces mesures qui garantiront les libertés publiques, la sécurité tant des manifestants que des autres membres de la population .

                        Fait à Port -au -prince , le 22 janvier 2018. Berson SOLJOUR / Commissaire Divisionnaire / Directeur départemental de l'ouest

                        Comment


                        • Aaaaaah! Mannigans bouzenrr!!!!! Jwèt koken kap fèt!!!! Depirr yè René Civil ak Rony Timothé fè konnen a klèrr ke yo pa apiyerr pozisyonrr Moïse Jean Charles la nan sans pou´l konvètirr manifestasyon devan Anbasad Ameriken nanw mouvman pou voyerr Jovenel ale. Bagay la kômanserr pran oo koulè patriyitik depirr yè swa e sa pa antre nan santimanrr La Polis, paskerr direksyonrr Polis la nan men blan´an e afèrr 13 pwen de deparr´a se la Polis menm ki manniganse´l pou´l pa pran responsablite´l nan dosyerr´a.

                          Comment





                          • PHOTOS SA YO, CÉ PIC LA SELLE GUIN UN AN DE SA.... CÉ YOU CRIME CONTRE PAYS YA ... KOTÉ CHEF SECTION ZONE LA, EST-CE QUE GUIN GARDE FORESTIER LAN ZONE SA YO. SI NOU PA PRAN PROBLÉME SA AU SÉRIEUX, HAITI AP DISPARÈT

                            Comment





                            • LAJISTIS JWÈT POU NOU
                              _______

                              Message tel que reçu :

                              Flash!! Titi ainsi connu se nom youn nan kriminèl ki te avek Don Kato sou chanmwas yèswa ki ta débaké nan maché en fè nan yon zorékin pou boulé maché sila koté ti malérèz ti maléré ap degajé yo.
                              "Le méchant fait toujours une oeuvre qui le trompe"

                              Jacques Roche ap finalement jwoin jistis
                              Last edited by Kat; 02-15-2018, 05:36 PM.

                              Comment


                              • Marché en Fer : Incendie probablement accidentel selon le Président de la Digicel

                                Maarten Boute le Président de Digiciel Haïti a estimé jeudi sur les ondes d’une radio de la capitale, que l’incendie qui a détruit dans la nuit de lundi à mardi l’une des deux halles (Partie Sud) du Marché Hyppolite plus connu sous le nom de Marché en Fer à Port-au-Princehttp://www.haitilibre.com/article-23556-haiti-flash-le-marche-en-fer-ravage-par-un-incendie.html , est d’origine accidentelle, abondant dans le sens des témoignages des gardiens qui affirment que des tas ordures brûlaient à proximité du marché avant le sinistre...

                                Pour Maarten Boute un climat très sec combiné à un vent fort cette nuit là, ont contribué à la propagation des flammes aux nombreuses étales autour du marché, puis en prenant de l’intensité au marché lui-même. Soulignant que lorsque les sapeur-pompiers sont arrivées, l’incendie était déjà très puissant et ils n’ont pas été en mesure de le maîtriser malgré leurs efforts.

                                Une opinion toutefois contraire à celle émise dans une note de presse du bureau du Secrétaire d’État à la sécurité publique qui indique que « [...] les premiers éléments d’enquête semblent indiquer que le sinistre serait de nature criminelle [...] »

                                Le Président Boute rappelle pour ceux qui parlent et affirment des choses sans savoir, que le Marché disposait d’une alarme incendie et était doté de dispositifs de base pour contrôler des feux qui peuvent se produire à l’intérieur du marché et que les gardiens étaient formés à ces dispositifs qui ont fait leurs preuves plusieurs fois dans le passé pour des petits incendies internes. Mais pour lui, même avec un système de gestion d’incendie plus puissant, on aurait eu le même problème, car la cause véritable n’était pas le marché, mais l’insalubrité totale de la zone qui entoure le bâtiment.


                                Maarten Boute a précisé qu’une reconstruction n’était pas envisagé pour l’heure au niveau de la Digicel, sans exclure la participation de sa compagnie à cette reconstruction, mais aux côtés d’éventuels autres partenaires financiers dont le Gouvernement.

                                Comment

                                Working...
                                X
                                Back to Top