Announcement Announcement Module
Collapse

Pensée du jour

United Nations Resolution 3013 from 1973 states:


"The struggle of peoples under colonial and alien domination and racist regimes for the implementation of their right to self-determination and independence is legitimate and in full accordance with the principles of international law"
See more
See less
Deux colombes lancées par le Pape sont attaquées par un corbeau et un goeland Page Title Module
Move Remove Collapse
X
Conversation Detail Module
Collapse
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Deux colombes lancées par le Pape sont attaquées par un corbeau et un goeland

    http://lci.tf1.fr/monde/institutions...r-8354088.html Faut-il y voir un présage ? Un coup du sort ? Les deux colombes lâchées dimanche en signe de paix depuis le balcon de la place Saint-Pierre au Vatican ont été prises pour cible par un corbeau et un goéland. Difficile d'être une colombe pour la paix dans le ciel de Rome même sans rameau d'olivier à porter dans le bec. Deux volatiles lâchés par des enfants depuis le balcon du palais pontifical place Saint-Pierre dimanche en ont fait la triste expérience. Les animaux ont pris leur envol lors de la prière dominicale célébrée par le pape François. Les deux enfants étaient au côté du Saint-Père pour le lâcher de colombes. Rapidement pris en chasse les animaux ont laissé quelques plumes après avoir subi l'assaut d'un corbeau pour l'une et d'un goëland pour l'autre. Les deux colombes sont parvenues à s'extraire des coups de becs de leurs assaillants. L'agence photo AP a publié des photos de ces attaques comme ici, sur le site du Telegraph. Attachment LCI
    Last edited by Castille; 01-29-2014, 09:54 AM.

  • #2
    ET MAINTENANT PLACE A LA BETISE !

    Les groupuscules italiens de défense des animaux, accusent le Pape de condamner les colombes lâchées a une "MORT CERTAINE".
    The two doves tossed into the air by two children flanking the pope at an open window of the Apostolic Palace Sunday didn't go far, landing at first on ledges of the building. In separate dives, first a seagull and then a large black grow swept down and grabbed a dove by the tail. Feathers fluttered over the square but the doves shook off their attackers. It wasn't clear what then happened to the birds.
    Pope John Paul II began the dove releases as a symbol of peace. Since then, children from an Italian Catholic group have been invited to join popes at the window overlooking the square for the dove release, which takes place the last Sunday in January. Sunday wasn't the first time a dove was attacked by a seagull after a release.
    Pro-animal advocate and ex-tourism minister Michela Brambilla told The AP she was confident that Pope Francis, with his "extraordinary love" for all creatures, would reconsider. At his election last year, he became the first pontiff to choose the name of St. Francis of Assisi, famed for his love for birds and other creatures of the wild.
    "It is clear that traditions of many years reach a moment where they have to be reconsidered," Ms Brambilla said in a telephone interview.
    Edited by Bonnie Malkin

    Comment


    • #3
      Du n'importe quoi, tous les jours des colombes se font tuer par leurs prédateurs naturels, les oiseaux de proie ou les félins, alors ses riens à faire ne voient que les colombes du Vatican. Un corbeau attaquant une colombe c'est un fait de tous les jours. Ou est le flash? Que vont faire ces protecteurs d'animaux? Tuer tous les prédateurs de la terre? Il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages!

      Comment

      Working...
      X
      Back to Top